Cinq générations de viticulteurs ont précédé Gil et Dorota Lagarde dans leur passion du vin et de la terre. Pourtant, le pari de la continuité n’était pas gagné d’avance, ni celui de la reprise de la propriété familiale, car la première vocation du couple fut d’abord, et pendant plusieurs années, l’enseignement. Ce n’est qu’au début des années 90 que Gil, petit-fils et fils unique de vignerons passionnés, fut confronté au choix essentiel : vendre la propriété et oublier les efforts de 5 générations d’aïeux, ou reprendre et poursuivre leur travail d’artisans de la vigne. Ce fut donc la reprise, et le début d’une aventure qui désormais nous comble !

 

 

vignes